Virus végétaux dans nos intestins

L’équipe du Pr. Lum, de l’Institut du Génome de Singapour, a mis en évidence la présence de nombreux virus d’origine végétale dans les intestins humains [1]. Selon les chercheurs, ce résultat laisse supposer une possibilité de cycle de transmission virale des végétaux à l’homme et réciproquement, certains de ces virus survivant à leur passage dans le système gastro-entérique de l’homme. Interrogé par Inf’OGM, le Pr. Lum nous a confirmé ne pas encore savoir si les virus présents se répliquent ou non. D’après lui, ces virus ne devraient pas se multiplier et donc endommager les cellules humaines. Par contre, le Pr. Lum précise qu’après dissémination hors du corps humain, les virus étaient toujours infectieux pour les plantes. Des expériences sont prévues pour préciser ces points. En cas de réponses positives sur une interaction avec les cellules humaines, ce résultat pourrait avoir des impacts sur les considérations d’innocuité sanitaire de plantes transgéniques modifiées pour résister au virus comme les pruniers résistants à la Sharka (cf. dossier Les tribulations de pruniers transgéniques en Roumanie ).

En savoir plus : http://www.a-star.edu.sg