Contaminations

Le ministère de la santé renforce les contrôles (décision du 24 janvier) et les mises en quarantaine sur les importations de papayes OGM, en provenance des Etats-Unis après qu’une variété interdite fut découverte dans un échantillon. En effet si la papaye génétiquement modifiée, développée pour résister au virus “ringspot”, a été approuvée par le gouvernement américain en 1997, elle ne l’a pas été au Japon. L’enjeu économique est important car le Japon a importé 3514 tonnes de papayes des Etats-Unis en 2001, soit plus de la moitié du total de ses importations (6924 t).