Recherchez une information

ou par mot clé.



États-Unis - Du blé GM non autorisé découvert dans l’état de Washington

Christophe NOISETTE, 2 août 2016
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

Le ministère de l’Agriculture a reconnu, le 29 juillet 2016, que du blé génétiquement modifié avait été retrouvé récemment dans un champ de l’état de Washington. Aucun pays n’a pourtant autorisé ce blé GM à la culture. En 2013 et 2014, du blé GM avait déjà été retrouvé dans les états de l’Oregon et du Montana.

États-Unis - Du blé GM non autorisé découvert dans l'état de Washington
Chrishna - i did my best to leave him be

Le ministère de l’Agriculture a reconnu, le 29 juillet 2016, que du blé génétiquement modifié avait été retrouvé dans un champ de l’état de Washington. Ce blé avait été modifié par Monsanto pour qu’il tolère son herbicide Roundup : il s’agit de la variété transgénique MON 71700. Aucun pays n’a pourtant autorisé ce blé GM à la culture et seulement quelques essais avaient été réalisés dans le nord-ouest des États-Unis au début des années 2000.

Un agriculteur a découvert dans un champ qui n’avait pas été ensemencé depuis 2015 une vingtaine de plants de blé. Une enquête a été diligentée par les services fédéraux et ceux de l’état de Washington pour comprendre l’origine de cette présence illégale. En guise de précaution, les autorités ont aussi décidé d’analyser la récolte de blé de cet agriculteur. Enfin, les fonctionnaires ont aussi prévenu les entreprises du commerce du blé de cet incident.

En 2013, un autre blé GM, lui aussi tolérant au Roundup, avait déjà été retrouvé dans l’Oregon, et en 2014, dans le Montana [1]. Ces deux événements avaient alors perturbé les exportations de blé étasuniennes en direction de la Corée du Sud et du Japon. Sans surprise, donc, la Corée du Sud - cinquième marché pour le blé étasunien - a décidé immédiatement de nouvelles mesures de quarantaine.

Cette découverte est un nouveau coup dur pour la filière : les prix étaient déjà très bas, du fait de stocks records et d’une concurrence très forte sur le marché mondial.

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.