Ouverture

Une information scientifique au service de la démocratie

À l’heure où les controverses « scientifiques  » se multiplient dans l’espace public, Jérôme Santolini, chercheur à l’Institut de Biologie Intégrative de la Cellule et administrateur de l’association Sciences citoyennes, s’interroge sur la nature même de l’information scientifique et la façon dont elle est traitée, voire manipulée… et propose un cadre pour lui redonner toute sa place dans nos sociétés.

Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s.
S'abonner, c'est recevoir un journal didactique de 28 pages chez vous tous les trois mois.
S'abonner, c'est aussi soutenir une veille citoyenne d'informations indépendantes et critiques sur les OGM et les semences.