>Accueil thématique >Généralité >Qui et où produit-on des OGM ?

Qui cultive des OGM ?

Inf’OGM, novembre 2013

L’Isaaa [1] annonce 170,3 millions d’hectares cultivés avec des plantes génétiquement modifiées (PGM) en 2012, soit une augmentation de 6,4% par rapport à 2011 (160 millions d’ha). Les PGM représentent 11,3% des terres arables, mais ce chiffre ne prend pas en compte les prairies permanentes. Or les PGM les plus cultivées (soja, maïs) servent principalement à nourrir le bétail... Ainsi, si nous intégrons ces prairies, la part des PGM tombe à 3,4% et si nous intégrons l’ensemble des terres utiles à l’alimentation, comme les forêts, la part des PGM passe à 1,9%. Le graphique ci-dessous permet de mieux visualiser ces différentes échelles.
Quatre pays (Etats-Unis, Brésil, Argentine, Canada) cultivent à eux seuls 83,4% des PGM mondiales.

Les cultures de PGM en 2012

Amériques

Payssurface (en Mha)% total PGM
Etats-Unis 69,5 43,4%
Brésil 37,1 21,8%
Argentine 23,9 15%
Canada 11,6 7,2%
Paraguay 3,4 2,1%
Uruguay 1,4 0,9%
Bolivie 1 0,6%
Total 146,9 86,3%

Autres pays cultivant des PGM sur les continents américains : Mexique, Costa Rica, Colombie, Chili, Cuba.

Asie

Payssurface (en Mha)% total PGM
Chine 4 2,5%
Inde 10,8 6,7%
Pakistan 2,8 1,75%
Total 17,6 10,3%

Autres pays asiatiques cultivant des PGM sur des petites surfaces : Philippines, Myanmar

Afrique

Payssurface (en Mha)% total PGM
Afrique du Sud 2,9 1,8%
Burkina Faso 0,3 0,2%
Egypte <1000 ha
Total 3,2 1,9%

Océanie

Payssurface (en Mha)% total PGM
Australie 0,7 0,44%

Europe

Payssurface (en ha)
Espagne 116 306
Portugal 9278
République tchèque 3050
Slovaquie 189
Roumanie 217
Total 129040

soit, pour l’Union européenne, 0,08% de l’ensemble des PGM mondiales.

[1organisation favorable aux développement des OGM dans les pays du Sud



Répondre à cet article