ZAMBIE - OGM pour réfugiés

Le président zambien, L. Mwanawasa, persiste dans son refus de l’aide alimentaire proposée par les Etats-Unis via les Nations unies, alors que d’autres pays (Mozambique, Malawi, Zimbabwe, Lesotho et Swaziland) l’ont finalement acceptée. J. Morris, Directeur exécutif du Programme Alimentaire Mondial, a cependant réussi à ce que le gouvernement accepte la distribution du maïs litigieux à 130 000 des 200 000 réfugiés congolais et angolais qui peuplent les camps aux frontières du pays. Le ministre de l’Agriculture a fait savoir que cette décision n’engageait en rien un revirement de sa politique sur les OGM. 

Afrik.com