VIGNE OGM : FRANCE - Le procès de Pierre Azelvandre repoussé à novembre 2010

A la demande de l’Inra, la cour d’appel a accepté de renvoyer le procès de Pierre Azelvandre au 29 novembre 2010. Il avait détruit 70 porte-greffes expérimentés en champ par l’Inra de Colmar [1] et, deux mois plus tard, en novembre 2009, il avait été condamné, pour cet acte, par le tribunal correctionnel de Colmar à 2000 euros d’amende et à payer un euro symbolique à l’Inra [2]. L’Inra a fait appel du jugement, dès le lendemain, et le procureur de la République au tribunal de Colmar a, pour des "raisons techniques" requalifié le procès de civil en pénal [3].