Un vaccin oral contre l’hépatite B

Une pomme de terre transgénique exprimant une seule protéine du virus de l’hépatite B (VHB) a été mise au point et, consommée, elle a provoqué une réaction immunitaire chez 60% des volontaires [1]. Le taux d’anticorps dirigé contre le VHB a augmenté chez 10 des 16 personnes du premier groupe qui ont consommé trois doses de cette pomme de terre crue, chez 9 sur 17 personnes du deuxième qui ont reçu deux doses et chez aucun pour le groupe contrôle. Cependant, les chercheurs reconnaissent qu’utiliser un aliment transgénique pose d’importants problèmes de dosage et de contrôle. Le travail s’oriente donc vers la mise en point de vaccins oraux à partir de plantes transgéniques dont les feuilles seraient desséchées, pulvérisées et administrées sous forme de gélules.

[1“Immunogenicity in humans of an edible vaccine for hepatitis B”, Arntzen C. et al., Proc Natl Acad Science, 2005 Mar 1 ;102(9):3378-82