Un porc transgénique pour produire des oméga-3

Des chercheurs de l’Université du Missouri ont créé un porc transgénique produisant une forte quantité d’oméga-3, à savoir des acides gras polyinsaturés connus pour leur action au niveau cardiovasculaire [1]. Le nématode Caenorhabditis elegans possède le gène fat-1, qui code pour une protéine capable de convertir les oméga-6 en oméga-3. Ils ont donc inséré ce gène dans des fibroblastes de porc et obtenu 8 porcs par clonage. En moyenne, ces porcs produisent trois fois plus d’oméga-3 et 23% d’oméga-6 en moins. Les chercheurs justifient ainsi leur recherche : “Les poissons sont la source naturelle principale d’oméga-3 mais le risque potentiel de contamination au mercure ajouté à un prix élevé et une menace d’épuisement des ressources rend la surconsommation de poissons dangereuse”. Pour l’Union of Concerned Scientists, il s’agit d’une excuse pour introduire les aliments GM et ne pas trouver des solutions aux problèmes de gestion des océans.. Le nématode Caenorhabditis elegans possède le gène fat-1, qui code pour une protéine capable de convertir les oméga-6 en oméga-3. Ils ont donc inséré ce gène dans des fibroblastes de porc et obtenu 8 porcs par clonage. En moyenne, ces porcs produisent trois fois plus d’oméga-3 et 23% d’oméga-6 en moins. Les chercheurs justifient ainsi leur recherche : “Les poissons sont la source naturelle principale d’oméga-3 mais le risque potentiel de contamination au mercure ajouté à un prix élevé et une menace d’épuisement des ressources rend la surconsommation de poissons dangereuse”. Pour l’Union of Concerned Scientists, il s’agit d’une excuse pour introduire les aliments GM et ne pas trouver des solutions aux problèmes de gestion des océans.