UNION EUROPEENNE - La DG Environnement propose de baisser les seuils de tolérance

Margot Wallström, commissaire européenne pour l’environnement, s’est prononcée, le 30 janvier, en faveur d’une révision des seuils de tolérance pour la présence accidentelle d’OGM dans les semences. Les seuils actuellement proposés par le Comité européen scientifique des plantes sont 0,3% pour le colza, 0,5% pour le maïs et 0,7% pour le soja. L’enjeu est important, notamment pour l’agriculture bio, car au-delà de ces seuils, les semences seront considérées comme OGM. Plusieurs organisations environnementales se sont prononcées en faveur du seuil de 0,1%, soutenues par le Parlement européen. Pour les professionnels des semences et de la protection des plantes, les seuils actuels sont déjà suffisamment bas.

AFP, 30 janvier 2004
http://www.agrisalon.com/06-actu/ar...