UE - Les ministres réclament l’étiquetage des OGM

Le 19 décembre, lors d’une réunion à Bruxelles, les ministres européens de l’Environnement, ont, de façon quasi unanime, prié la Commission européenne de mettre en place le plus rapidement possible un système de traçabilité et d’étiquetage total des OGM. Les producteurs sont demandeurs autant que les consommateurs car ils veulent pouvoir garantir à ces derniers la possibilité du choix. Dix ministres de l’Environnement sur les 15 se sont prononcés pour un système de traçabilité et d’étiquetage horizontal, c’est-à-dire couvrant les secteurs “alimentation, aliments pour bétail et semences”. Ils ont aussi décidé de dépasser le statu-quo actuel d’un étiquetage tolérant un seuil d’1% pour viser le 0%. La Commission Européenne a besoin maintenant de quelques mois pour avancer des propositions concrètes.

Antoinette Brouyaux, "Du côté des consommateurs" antoinette.brouyaux@skynet.be