UE - L’AESA et l’industrie : des relations incestueuses renouvelées

Suite à la démission de Hubert Deluyker de son poste de Directeur de la Stratégie scientifique [1], l’Agence européenne de sécurité des aliments (AESA [2]) a nommé à Juliane Kleiner pour le remplacer. Cette dernière travaille à l’AESA depuis mars 2004. Mais surtout, elle est connue pour avoir travaillé pendant sept ans à l’International Life Sciences Institute (ILSI), une organisation du lobby de l’agro-industrie [3]. Elle y était responsable de la gestion scientifique et en charge du programme sur la sécurité alimentaire [4]. Quant à M. Deluyker, il devenu le conseiller scientifique du Directeur exécutif.
José Bové, euro-député, avait déjà dénoncé une collusion entre l’AESA et l’ILSI. Inf’OGM écrivait alors : "L’influence de l’ILSI est réelle dans le dossier OGM au sein de l’AESA. En effet, dans l’avis rendu par ce comité à propos du maïs MON 89034 x 1507 x NK603 (mis au point par Monsanto et DOW Agrosciences), on peut lire que ’’la composition du maïs MON 89034 correspond à la variation naturelle telle que reportée dans la littérature et dans la base de données ILSI CropComposition’’ " [5]. Un autre conflit d’intérêt entre l’AESA et l’ILSI avait été dénoncé par le Corporate Europe Observatory (CEO) [6].

Informations pratiques

du mardi 21 mai 2013 à partir de 13H07 au 0000 jusqu'à 00H00
-

[1Director of Science Strategy

[2european food safety agency, EFSA

[3Parmi ses membres, on trouve BASF, Bayer CropScience, Cargill, Danone, DuPont, Monsanto, Nestlé, Syngenta

[4en anglais : responsible for the scientific management and support of the food safety programme