Transgène : une insertion aléatoire

D’après les travaux du Dr Pusztai, l’insertion d’un même gène dans deux plants de pommes de terre identiques peut produire des produits relativement différents (variation de 20% du taux de protéine, par exemple). En effet, on ne peut pas prévoir avec précision quelle place le gène inséré va occuper sur l’ADN. Or, c’est autant la place que la nature du gène qui semble déterminer ses qualités.

GM-Free, vol 1, n°3, août /septembre 1999
http://wkweb4.cableinet.co.ik/pbrow...