Transfert d’ADN dans des tissus animaux

E. H. Chowdhury a mis en évidence la persistance de l’ADN et de protéines d’origine transgénique dans des organes de cochons nourris avec du maïs Bt. Les analyses ont été réalisées sur des prélèvements d’estomac, de duodenum, de rectum et de produits fécaux de cochons alimentés pendant une semaine avec du maïs Bt et ont révélé la présence du gène codant pour la protéine Bt, dans ces organes. D’autres analyses ont également mis en évidence la présence d’une forme tronquée de la protéine transgénique Bt. Cependant, les auteurs concluent en l’absence d’impacts sur la santé des animaux de cette alimentation transgénique après avoir comparé leur état de santé général ainsi que leur taux de croissance avec des cochons nourris avec du maïs non transgénique. La période d’observation des cochons ayant amené à ces conclusions était de trente jours (les tests de toxicologie lors d’essais sur l’homme sont de 90 jours).

Chowdhury et al., « Detection of corn intrinsic and recombinant DNA fragments and Cry1Ab protein in the gastrointestinal contents of pigs fed with genetically modified corn Bt11 », Journal of Animal Science, 2003, n°81, pp. 2546-2551