THAILANDE – Des OGM illégaux cultivés

Révélée le 16 mai 2012 lors d’un séminaire [1], une étude menée par Piyasak Chaumpluk (département de biologie de l’Université Chulalongkorn) montre que des PGM poussent illégalement en Thaïlande. Le chercheur a recueilli 319 échantillons de plantes dont 27 de coton, 74 de papaye, 108 de riz, 105 de maïs, ainsi que des échantillons de piment, de tomate et de haricot jaune. Il a détecté 29 échantillons de papaye hawaïenne GM dans la province de Kanchanaburi, neuf échantillons de coton GM dans les provinces de Kanchanaburi et Sukhothai. Il y a trois ans, Piyasak avait déjà mis en évidence une contamination par les OGM dans le coton et le maïs pour l’alimentation animale . Et d’autres contaminations notamment avec de la papaye GM avaient aussi été découvertes par des militants écologistes.
Le chercheur a précisé au journal The Nation [2] que pour lui, la cause de la contamination était accidentelle et que les agriculteurs n’avaient pas cultivé volontairement ces variétés transgéniques. Cette étude a été envoyée au ministère de l’Agriculture et son responsable a demandé que des contrôles plus stricts soient menés par le gouvernement. Dans l’attente d’une réponse précise de l’Etat, il conclut que désormais « nous savons que nous ne pouvons pas maîtriser les contaminations ».
Actuellement, aucune culture GM n’est autorisée en Thaïlande.

Informations pratiques

du mardi 19 juin 2012 à partir de 10H26 au 0000 jusqu'à 00H00
-

[1"2012 Food Security Assembly" organisé par BioThai Foundation