SUISSE - Refus du moratoire de 5 ans sur les OGM

Le 12 juin, le conseil national a renoncé au moratoire de cinq ans par 77 voix contre 70. Il a mis en avant le risque que la recherche soit pénalisée et une perte d’emplois et de compétences. « Le signal adressé à l’ensemble du monde de la recherche, et notamment aux jeunes chercheurs, est extrêmement négatif à travers la mise sous toit d’un moratoire », a déclaré Charles Favre, rapporteur de la Commission.