SUEDE - Gènes marqueurs

La directive européenne 2001/18 interdit, progressivement, les gènes marqueurs de résistance aux antibiotiques, utilisés pour sélectionner les plantes transgéniques [1]. L’équipe du Pr. Erikson (Centre de Sciences des Plantes d’Umea) a mis en évidence le gène dao1 de la levure Rhodotorula gracilis, présent chez de nombreux eucaryotes mais non chez les plantes. Ce gène code pour une enzyme, la DAAO (D-amino-acide oxydase) qui intervient dans le métabolisme de certains acides aminés. Il peut être utilisé comme marqueur pour les plantes transgéniques. L’équipe suédoise a déjà effectué des expériences chez Arabidopsis thaliana, couramment utilisée en laboratoire.

[1“A conditional marker gene allowing both positive and negative selection in plants”, Erikson O. et al., Nature Biotechnology, 2004 Apr ;22(4):455-8