SUEDE - Fin du moratoire volontaire

Le leader du marché de la viande suédois, Swedish Meats, vient de mettre un terme à son propre moratoire de 10 ans qu’il respectait sur l’alimentation du bétail, et cela à compter du 1er janvier 2006 [1]. Cette décision est due à la difficulté actuelle à se fournir en soja non transgénique, surtout depuis que le Brésil s’est orienté dans la filière transgénique. Selon Swedish Meats, le prix du soja non GM devrait doubler en 2006. D’autres entreprises suédoises comme Kott och Charkforetagen, vont faire de même. Pour rappel, les produits dérivés d’animaux nourris aux PGM comme le lait, la viande ou autres ne sont soumis à aucun étiquetage selon la loi européenne.