Réactions à la protéine Bt

L’équipe du Pr. Traavik, de l’Institut Norvégien d’Ecologie du Gène, a montré que des agriculteurs philippins ont développé une réponse immunitaire à la protéine transgénique Bt issue du maïs Dekalb 818 YG. Trois évènements ont en fait coïncidé dans le même temps : la première saison de culture de maïs Bt, l’observation de maladies respiratoires et intestinales parmi les agriculteurs vivant près de champs de culture de maïs Bt et l’apparition de cette réponse immunitaire chez les agriculteurs étudiés. Aucune relation entre ces trois évènements n’a été établie par cette étude. Ces observations ont été communiquées lors du symposium sur la biosécurité en février 2004 à Kuala Lumpur, co-organisé par le “Réseau du Tiers Monde et les Instituts norvégien et néo-zélandais de l’Ecologie du Gène”. Elles ont déclenché de nombreuses critiques, notamment celle de l’absence de révision par d’autres scientifiques. Le Pr. Traavik, parlant au nom des deux instituts organisateurs, a répondu qu’une communication orale de résultats scientifiques lors de congrès, précédant la publication dans un journal et donc la relecture par d’autres scientifiques, était une pratique courante dans le milieu scientifique. L’auteur objecte aux critiques que les résultats faisant l’objet de dépôt de brevets ne font pas l’objet de publication avec relecture par des pairs avant obtention du brevet. Enfin, l’auteur suggère des pistes de recherche qui selon lui devraient être prioritaires : établir expérimentalement que le pollen d’une plante Bt n’exprime pas cette protéine ; et vérifier l’absence d’allerginicité et d’immunogénicité des protéines Cry (Bt), aujourd’hui recherchée par seule comparaison de séquences de protéines allergènes ou immunogènes.

http://www.gene.ch/genet/2004/Mar/m...
http://www.gene.ch/genet/2004/Mar/m...
Terje Traavik, +47 9581 7537, mailto:terjet@genok.org