RUSSIE - Nestlé contre attaque

Le 2 août, les auditions préliminaires dans le conflit qui oppose Nestlé à All-national Association of Genetic Safety, ont eu lieu devant la Cour d’arbitrage de Moscou. Nestlé a engagé ce procès suite aux tests réalisés sur ses produits par le laboratoire Biokom, tests qui montraient que plusieurs produits de Nestlé, notamment des laits déshydratés, comme Nestogen, Alfare, ou des purées de légumes au boeuf, contenaient plus de 5% de soja transgénique. Nestlé n’a pas porté plainte contre le laboratoire, mais contre ceux qui ont rendu public par Internet les résultats. Le jour même, et pour des raisons inconnues, le site en question a été fermé sans que l’association soit prévenue.

CIS Biosafety Alliance, 3 août 2004, mailto:biosafety_ru@yahoo.com