ROYAUME-UNI - Synthèse de connaissances

Dans un rapport, intitulé "The Case for a GM-Free Sustainable World", un groupe de scientifiques indépendants a synthétisé l’ensemble des connaissances scientifiques sur les OGM. Ce groupe entend contrebalancer le rapport officiel demandé par le gouvernement dans le cadre du débat public en cours (cf. page 4). "Les discussions publiques, organisées par le gouvernement, sont systématiquement menées par des scientifiques pro OGM, [...] assurant le grand public qu’il n’existe aucun risque à leur culture", explique Mae Wan Ho, de l’Institut de la Science pour la Société (ISiS). Ce rapport conclut à la nécessité d’un moratoire sur les cultures transgéniques. Les points soulevés sont, entre autres : des bénéfices promis non atteints, des contaminations, des utilisations d’insecticides / herbicides non diminuées, des cas de transfert de transgène vers des bactéries, des risques de cancer… Ce rapport sera envoyé au Président des Philippines, en soutien au Secrétaire Général du Parti Vert, R. Verzola, qui a entamé une grève de la faim pour protester contre l’autorisation donnée à Monsanto pour son maïs Bt (cf. Inf’OGM n°41).