PGM et lutte contre la faim

Selon le Programme Alimentaire Mondial (PAM) [1], en Afrique australe, réduire le nombre de personnes souffrant du VIH/sida, donner un accès à l’éducation ou à de l’eau potable et fournir des vaccins contre les maladies infantiles ne passera pas par une solution agricole. Selon le PAM, l’apparition d’épidémies de choléra prouve que l’Afrique australe souffre toujours d’une situation sanitaire précaire. Les PGM sont pourtant régulièrement présentées comme la solution aux problèmes de l’Afrique.