PAYS-BAS - Le nombre des entreprises de biotechnologie décroît

Pour l’association des Biotechnologies hollandaises (Niaba), la responsabilité en incombe au gouvernement, qui a entravé l’avancée de la recherche en matière de génie génétique. Sous couvert de “décision économique”, la compagnie Advanta Seeds BV (spécialisée dans la reproduction des semences) a décidé, le 12 janvier, de fermer définitivement son laboratoire pour les tests d’OGM. La compagnie estime que, d’ici 5 à 10 ans, elle ne pourra plus réaliser de chiffre d’affaires avec les OGM sur le marché européen car les consommateurs les refusent. Un porte-parole du ministère de l’environnement explique cependant que “la recherche dans les biotechnologies [...] deviendra un succès commercial”.