PAKISTAN – La Chine concurrence Monsanto sur le coton Bt

Les discussions initiées en 2008 entre le gouvernement pakistanais et Monsanto pour la vente de semences de coton Bt n’ont pas encore débouché [1]. Et la raison pourrait être l’arrivée d’un troisième acteur dans cette affaire, la Chine. En effet, le Pakistan a signé, en novembre 2008, une lettre d’intention avec la Chine pour l’achat de semences de coton Bt produites par ce pays [2]. Selon le journal pakistanais Business Recorder, le choix du gouvernement pakistanais de se tourner vers la Chine serait notamment que le prix d’achat des semences demandé par Monsanto est jugé excessif par les autorités nationales : 40 dollars par hectare ensemencé. Une raison supplémentaire serait la déception du gouvernement quant à la performance des variétés de coton Bt de Monsanto déjà cultivées dans le pays [3]. La Chine pourrait donc souffler le marché pakistanais à Monsanto, ironiquement d’ailleurs puisque ce pays a élaboré ses variétés de coton Bt en partant de variétés appartenant à Monsanto qu’elle s’était procurées depuis 1996 après avoir signé un accord avec l’entreprise. Dans ces discussions à plusieurs, on peut donc s’attendre à ce que Monsanto fasse le choix de s’aligner sur l’offre chinoise – dont le prix demandé n’est pas connu à l’heure actuelle -, prix qu’elle devrait maintenir au moins le temps que ses semences soient largement cultivées dans le pays. A moins que les motivations du gouvernement pakistanais soient toute autre. En effet, le ministre de l’Agriculture de l’Etat du Punjab au Pakistan a félicité le ministre pakistanais de l’Agriculture pour l’accord avec la Chine, qui, selon lui, « casse finalement le monopole d’entreprises états-uniennes et européennes » (cf. Note 1).