Nouvelle méthode d’insertion de transgènes

Monsanto s’est engagée dans un partenariat avec l’entreprise Chromatin, pour utiliser une nouvelle méthode d’insertion de transgènes mise au point par cette dernière [1]. La technologie utilisée est appelée “Entassement de Gènes”. Son principe est de créer des chromosomes artificiels permettant d’insérer jusqu’à douze transgènes dans une plante, en une seule fois. Selon le contrat signé, Monsanto a le droit de tester cette technique durant trois ans, sur du maïs, coton, soja et colza. Les aspects financiers n’ont pas été rendus publics. De son côté, Chromatin conserve le droit de vendre cette technologie à d’autres entreprises. La technologie d’Entassement de Gènes a été développée par Daphne Preuss, de l’Université de Chicago et actuellement président et directeur scientifique de Chromatin.