NOUVELLE-ZELANDE - Marlborough demande l’extension du moratoire

Le Conseil de l’Etat de Marlborough a joint sa voix à celles d’autres districts qui demandent au gouvernement néo-zélandais une extension du moratoire sur la dissémination d’OGM dans le pays. Ce mouvement a été suivi par un certain nombre de producteurs qui réclament une approche de précaution vis-à-vis des OGM. Si la décision gouvernementale était prise, chaque district pourrait librement, à partir du mois d’octobre, refuser la dissémination des OGM dans l’environnement.