Mexique - Pas de contamination ?

Une étude à paraître dans le journal de l’Académie des Sciences américaine (PNAS), effectuée par le Pr. Ortiz Garcia (Institut National d’Ecologie mexicaine) et du Pr. Snow (Université d’Ohio), affirme qu’il n’y a pas de contamination par du maïs transgénique au Mexique [1], suite à l’analyse de 870 plantes, prélevées dans 18 localités de cette région, en 2003 et 2004. Et cela cinq ans après la publication de l’étude des Pr. Quist et Chapela qui avaient détecté la présence de transgènes dans des variétés locales de maïs dans la région d’Oaxaca (Cf. dossier Inf’OGM n°43, Contamination du maïs mexicain : la controverse scientifique). Les communautés d’agriculteurs concernées ont expliqué, par la voix de leur représentant, M. Mendoza, que les prélèvements ont été effectuées majoritairement dans des zones forestières, à faible culture de maïs. De plus, “les communautés locales ont elles-mêmes essayé de décontaminer les champs en éliminant progressivement les semences suspectes, et si cela s’avérait un succès, ce ne sera pas grâce à l’aide des entreprises et du gouvernement”. Outre les problèmes d’erreurs statistiques, S. Ribeiro (ETC Group) dénonce l’absence d’explication par les auteurs de cette soi-disante disparition de la contamination. Enfin, l’éditeur de cette étude est B. Schaal, salarié de Monsanto [2]. Le Pr. Chapela devrait répondre également à cette étude, réponse que nous publierons dans le prochain bulletin.

[1“Absence of detectable transgenes in local landraces of maize in Oaxaca, Mexico”, O.Garcia et al., PNAS à paraître, approuvé le 21 juin 2005

[2“Industry exploits new study on transgenic maize in Mexico”, ETC group, 11 août 2005