MONSANTO - Du plastique de plante

Kenneth J. Gruys et ses collègues, chercheurs à Monsanto, ont créé deux plantes génétiquement modifiées capables de produire dans leurs cellules des copolymères biodégradables. Pour cela, ils ont dû intégrer quatre gènes différents aux génomes d’Arabidopsis thaliana et de Brassica napus (colza) afin de recréer la chaîne complète de fabrication du copolymère à l’intérieur même des cellules végétales. Ces plantes-usines ont des rendements très faibles et le plastique est difficile à extraire.

Info Science, octobre 1999