MEXIQUE - Du maïs OGM autorisé sur plus de 1000 hectares

Après plus de dix ans de moratoire sur la culture du maïs transgénique, le Mexique vient d’autoriser plus de mille hectares de maïs transgénique. Le moratoire avait été rompu officiellement dès 2009, quand le gouvernement avait autorisé des essais en champ de maïs GM sur 12,7 hectares [1].
Interrogée par la Jornada [2], Silvia Ribeiro, de l’ONG ETC Group nous informe que le gouvernement a donné son aval "sans tenir compte des résultats de sa supposée recherche". La demande a été faite par les entreprises multinationales Monsanto, DuPont, Dow et Syngenta.
Silvia Ribeiro, dans le même article, continue : "En acceptant ces nouvelles demandes, le gouvernement a montré qu’il ne voyait pas de nécessité à attendre les résultats de ce qu’on appelle des « expériences », comme le ferait toute institution sérieuse, car les essais en champ ne sont pas une expérience, et les résultats montrent ce qu’ils ont décidé précédemment. Il ne s’agit que d’une formalité législative avant la mise en place des cultures commerciales".
Le Mexique n’est pas seulement le berceau génétique du maïs, le maïs est au centre même de l’alimentation et de la culture de ce pays. Le maïs est consommé quotidiennement, en ville comme à la campagne, et les impacts non évalués sur la santé seront plus qu’ailleurs problématiques.

[2"Maíz transgénico : farsa y violencia", Silvia Ribeiro, La Jornada, 19 juin 2010, http://www.jornada.unam.mx/2010/06/...