Licenciement d’un chercheur

Le professeur Ignacio Chapela, qui a découvert la pollution d’OGM dans le biotope naturel des variétés de maïs mexicains, a été licencié de son emploi à l’Université de Berkeley (cf. dossier Inf’OGM n°48). Le débat qu’il a soulevé secoue encore l’ensemble de la communauté scientifique et des organisations de protection de l’environnement. Une action internationale a récemment été lancée par 302 organisations de 56 pays demandant au gouvernement mexicain de mettre un terme à la contamination d’OGM dans cette région, source d’une diversité biologique exceptionnellement riche en variétés de maïs. Le professeur I. Chapela a organisé une émission télévisée avec d’autres chercheurs qui, comme lui, ont été menacés ou ont vécu des difficultés professionnelles du fait d’avoir critiqué les biotechnologies.

nature.berkeley.edu/pulseofscience