Les pays du Golfe veulent réglementer les aliments contenant des OGM

Fin août, les Emirats Arabes Unis et d’autres membres du Conseil de coopération du Golfe ont décidé de contrôler des aliments contenant des OGM entrant sur leur territoire [1]. La volonté de ces pays est de mettre en place d’ici la fin de l’année un système d’autorisation de mise sur le marché des aliments importés contenant des OGM, basé sur des évaluations de sécurité sanitaire. Des règles d’étiquetage doivent également être mises en place.
N’étant pas adhérents au protocole de Carthagène, ces pays n’avaient pour l’instant aucune obligation en la matière.