Le coton équitable en débat.

Max Havelaar, association du commerce équitable, s’est engagé dans une filière de coton équitable en association avec Dagris, entreprise française de promotion du coton. Or, Dagris a clairement exprimé son soutien à l’agriculture transgénique, notamment via un partenariat avec le CIRAD. De plus, Max Havelaar a accepté de travailler avec certains syndicats de producteurs, comme la Sodefitex (Sénégal), dont Dagris est actionnaire à 48%. Max Havelaar aura-t-il les moyens d’éviter le coton transgénique, comme l’affirme son communiqué de presse ? Rappelons qu’il existe déjà des filières de coton équitables, biologiques et indépendantes.

Enquête Inf’OGM