KENYA - Essai en champ de Syngenta

Les premiers essais en champ kenyans ont démarré après l’ensemencement d’un champ avec du maïs Bt. Ce programme de recherche de l’Institut Kenyan de Recherche en Agriculture (KARI) est soutenu par la fondation Syngenta ainsi que la fondation Rockfeller. Ce programme fait lui-même parti d’un plus vaste programme appelé “Maïs Résistant aux Insectes pour l’Afrique” (Insect Resistant Maize for Africa - IRMA) mené conjointement par KARI et le CIMMYT (International Maize and Wheat Improvment Center). Un des objectifs est de valider des valeurs agronomiques de cette variété avant de la croiser avec des lignées de maïs kenyans. Dans le cadre du même programme, une serre de biosécurité, d’un coût de 11,5 millions de dollars, financée par l’État et la Fondation Syngenta, a été construite en février. Cette serre est sécurisée au niveau biologique : des vitres anti-infraction, des portes scellées de caoutchouc et des ouvertures munies d’un fin grillage sont là pour empêcher le pollen de s’échapper.

http://www.cimmyt.org/english/wps/n...