JAPON - Hokkaïdo sans OGM

Le gouvernement local d’Hokkaido a proposé une loi pour interdire la culture commerciale d’OGM et les essais en champs [1]. Jusqu’à présent les chercheurs pouvaient faire des recherches sur des OGM sans autorisation spécifique du gouvernement. Cette proposition de loi les oblige à soumettre leur recherche au gouvernement. Les contrevenants s’exposeraient à une amende voire une peine d’emprisonnement. Le Japon est le plus grand importateur de produits agricoles du monde. En 2000, 80% des Japonais refusaient les OGM. Si la loi est approuvée en avril 2005, elle entrera en vigueur en janvier 2006.