ITALIE

Suite à l’interdiction, en octobre 2000, des expérimentations en champs d’OGM, un "Manifeste pour la liberté de la science", en faveur des recherches sur les OGM, a été signé par 1150 scientifiques. Après négociation, le gou-vernement a finalement déclaré que les recherches recommenceront à une date non précisée sous la surveillance d’un "comité d’experts" et en respectant un "protocole sur les biotechnologies sûres".

AFP, 11 et 13 février 2001
http://www.biotechknowledge.com/sho...