ISLANDE – Des OGM à tout vent

Inf’OGM évoquait, en août 2009, la destruction d’une parcelle d’orge transgénique destinée à la production d’une hormone de croissance humaine [1]. Suite à cet évènement et à sa médiatisation, l’entreprise en charge de l’essai, Orf Genetics, a préféré continuer ses expérimentations en milieu confiné plutôt qu’en plein champ. Cependant, les serres utilisées pour ces essais laissent à désirer quant aux mesures de sécurité : pas de double paroi, ni de sol cimenté, ni de sas stérile. Or l’Islande, pays proche du cercle polaire, subit régulièrement des dépressions et récemment, un coup de vent violent (45 m/s) a détruit l’une de ces serres et disséminé les PGM dans l’environnement [2]. Heureusement, les plants n’étaient pas encore au stade de la production de graines et la température ambiante ainsi que la neige ont limité considérablement la possibilité d’inter-fécondation. Mais ce coup de semonce a mis à jour les défaillances dans la sécurité de ce genre d’essais...

[2 Voir la vidéo de cette serre à partir de 1’27" environ : http://www.ruv.is/frett/milljonatjo.... Les images de l’autre serre au début du reportage, plastique déchiré et remorques renversées, viennent d’une ferme bio à moins de 10 km de la serre OGM, où le fermier est le premier producteur d’orge en Islande (bio).