INTERNATIONAL - Les Eglises contre Terminator

Lors de ses assises (29-31 octobre 1999), la Fédération des Protestants de France a adopté une résolution appelant à la vigilance sur "les dangers de certains OGM" et condamnant le développement des semences stériles Terminator [1]. De même, les Luthériens Français de l’Eglise Protestante ont dénoncé les “dérives contraires à toute éthique chrétienne" de certaines recherches génétiques dans l’agroalimentaire, en particulier le développement de semences dites Terminator. "Il est inacceptable que des intérêts purement économiques fassent courir des risques menaçant la survie de population entières, notamment dans les pays les plus pauvres, voire celle de toute l’humanité", a souligné le Consistoire dans un communiqué.

Plus récemment, le 15 mai 2006, le Secrétaire Général du Conseil Mondial des Eglises a fortement condamné la technologie “terminator” et appelé les Eglises et les partenaires œcuméniques à engager des actions contre cette dernière [2]. Pour lui, les semences stériles augmenteront l’injustice économique partout dans le monde. En Allemagne, les églises protestantes font pression pour que soit votée une loi, au niveau national et européen, qui interdise les semences Terminator. Selon la FAO, 1,4 milliards de personnes dépendent des semences paysannes, ressemées chaque année.

[1AFP, 27 octobre 1999 et http://www.protestants.org

[2http://www.oikoumene.org, 15 mai 2006