INDONESIE – Le site internet de WWF piraté pour dénoncer sa collusion avec l’industrie OGM

Des membres du collectif « Anonymous » viennent de pirater le site de l’organisation « environnementaliste » WWF, en Indonésie [1]. Ils reprochent au WWF de soutenir, au niveau international, la labellisation du « soja durable » - label que soutiennent aussi les promoteurs des OGM, comme Monsanto - ou de « l’huile de palme durable ». Concrètement, le « soja durable » peut être de nature transgénique. L’hacktiviste (mot composé de hacker et de activiste, terme signifiant en anglais militant) responsable de cette attaque soutient, comme le révèle le site http://www.zataz.com, « avoir mis la main sur le serveur et ses informations privées ». Ce piratage fait partie d’une opération plus large « Stop Green mafia », qui vise à dénoncer les liens contre nature entre des associations de protection de la nature et l’industrie qui participe à sa destruction.
Comme le rappelle le site http://www.undernews.fr, « ce n’est pas le premier piratage qui touche l’ONG de protection de la Nature. WWF avait vu son compte Twitter piraté et utilisé pour diffuser de la publicité puis son site des Philippines victime d’une intrusion en 2011 ».

Informations pratiques

du vendredi 28 septembre 2012 à partir de 11H24 au 0000 jusqu'à 00H00
-