INDE – Une contamination révèle l’absence de contrôle aux frontières

Alors qu’aucune PGM destinée à l’alimentation humaine n’est autorisée en Inde, Greenpeace Inde a trouvé du maïs transgénique dans des paquets de Dorito commercialisés par l’entreprise états-unienne Pepsico et vendus dans des supermarchés comme à Chennai [1]. Selon les résultats d’analyses effectuées sur des échantillons prélevés par Greenpeace, les maïs transgéniques illégalement présents sont les Mon863 et NK603, tout deux appartenant à Monsanto. La question de l’origine de la présence de ces deux maïs dans des paquets de chips en Inde reste posée, Pepsico affirmant ne pas commercialiser en Inde ces paquets de chips. Par contre, la question de l’efficacité des contrôles aux frontières par le gouvernement peut d’ores et déjà connaître quelques réponses. Les seuls outils de contrôles de présence de PGM dans les produits alimentaires importés en Inde sont les certificats obligatoires. Des analyses de détection de PGM ne sont pas conduites, principalement du fait que les principaux ports d’entrée des importations ne disposent pas du matériel nécessaire à ces analyses et les laboratoires pouvant les effectuer sont à ce jour déjà débordés.

[1The Hindu, 22 mai 2008, http://www.hindu.com/2008/05/23/sto...