INDE - Semences piratées de coton Bt

Un rapport du Polaris Institute conclut que les cultivateurs de coton Bt aux Etats-Unis payent le prix fort de la technologie Monsanto, alors que cette entreprise ne collecte pas de royalties en Inde. Le Ministère américain de l’Agriculture (USDA) estime qu’en Inde 600 000 ha sont cultivés avec du coton Bt illégal et 525 000 ha avec du coton Bt acheté. Et Monsanto a décidé de ne pas engager d’action envers Navbharat Seeds, l’entreprise soupçonnée d’avoir développé et vendu les semences illégalement, du fait que le gène Bt n’était pas protégé par brevet en Inde. Monsanto n’a obtenu qu’en décembre 2004 une protection juridique sur son gène. Or, malgré ce brevet, l’USDA estime qu’environ 50 variétés de coton Bt circulent en Inde, développées et vendues par des agriculteurs ou des semenciers.