INDE - Rendement du coton Bt

David Zilberman (Université de Berkeley) et Matin Qaim (Université de Bonn) ont, en 2001, testé l’efficacité du coton Bt sur 395 exploitations dans sept états indiens. Dans trois champs contigus, étaient planté du coton Bt, du coton conventionnel de la même variété et un hybride local. La quantité de pesticide utilisée pour le coton Bt a été 70% moindre que sur les deux autres parcelles et le rendement supérieur de 80 %. « En dépit du coût plus élevé des semences, les fermiers ont quintuplé leur revenu avec le coton génétiquement modifié. Il est vrai que l’invasion des anthonomes a été particulièrement sévère en 2001 », souligne Matin Qaim. Jusqu’à présent, les études similaires menées en Chine et au Etats-Unis - des zones tempérées - n’ont montré qu’une progression des rendements très faible. En zones tropicales, la menace des insectes est plus forte. Les insectes détruisent aux Etats-Unis 12% de la production contre 50 ou 60% en Inde.

Qaim M., Zilberman D., Yield effects of genetically modified crops in developing countries,
Science, février 2003, 7 ;299(5608):900-2
Lire le résume paru dans le New Scientist
Réponse de Devinder Sharma à cet article