INDE – Manifestation non violente pour un Madhya Pradesh sans OGM

A Jabalpur, dans l’Etat du Madhya Pradesh, plus de 1500 agriculteurs se sont retrouvés début octobre pour protester de manière non violente contre un essai en champ de maïs transgénique et pour demander au gouvernement de cet Etat de proclamer le Madhya Pradesh sans OGM [1]. Ils ont rappelé que l’Etat du Madhya Pradesh était d’ailleurs déjà déclaré Etat « bio ». Pour Jayant Verma du mouvement Hamara Beej Abhiyan [2], « les PGM n’augmentent par les rendements […]. Cette technologie est irréversible et incontrôlable et est un piège pour les agriculteurs […]. Le gouvernement devrait immédiatement détruire cet essai en champ et ne plus en autoriser, à l’instar d’autres Etats comme le Kerala » [3]. Une manifestation similaire avait été organisée en mars 2009 dans l’Etat du Maharashtra, à Kolhapur, où Monsanto a mis aux champs un essai de maïs GM [4]. Monsanto effectue en Inde des essais aux champs d’un seul maïs GM pesticide, le Mon89034*Nk603 (tuant les insectes de la famille des Lépidoptères et tolérant les herbicides à base de glyphosate). Deux autres entreprises ont des essais en champs de maïs GM en Inde, Dow Agrosciences avec un maïs TC1507 (tuant les insectes appelés pyrales et tolérant les herbicides à base de phosphinothricine dont le glufosinate d’ammonium) et Pioneer avec un maïs TC1507*Nk603 (mêmes caractéristiques que celui de Dow Agrosciences avec la tolérance au glyphosate en plus).