INDE - Les experts veulent plus de données

En août, l’organisme responsable de l’évaluation des demandes d’autorisation, le GEAC, a mis en place un groupe d’experts chargé d’étudier le dossier des essais en champs d’aubergines Bt, déposé par Mahyco, filiale indienne de Monsanto [1]. Dans le cadre de la consultation publique, de nombreux commentaires ont fait état d’une opposition à ces essais, arguant que l’Inde est le centre d’origine de l’aubergine, et que de tels essais menaçaient de contamination des variétés locales. Par ailleurs, concernant la mort de brebis ayant brouté les restes d’une culture de coton transgénique Bt (cf. Inf’OGM n°77, INDE - Coton Bt et brebis et 78, INDE - Des brebis intoxiquées par le coton Bt ?), le GEAC a demandé au gouvernement de l’Andhra Pradesh de lui envoyer les rapports factuels et de conduire des études de toxicité des feuilles de coton Bt. Le GEAC a reconnu qu’une telle étude n’avait pas encore été conduite [2].