INDE – L’arrêt d’essais en champs de maïs GM demandé par le ministre de l’Environnement

Dans une lettre datée du 5 mars 2011, le ministre indien de l’Environnement, Jairam Ramesh, a demandé au Comité d’approbation du génie génétique (GEAC) d’annuler l’autorisation d’essais en champs de maïs Bt de Monsanto dans l’État du Bihar [1]. Cette autorisation avait été donnée à Monsanto en décembre 2010 et concernait quatre programmes d’essais en champs dans les États du Bihar, du Tamil Nadu, du Karnataka, de l’Andhra Pradesh, de l’Uttar Pradesh, du Rajasthan, du Gujarat et du Madhya Pradesh. Pour appuyer sa position, le ministre fédéral a fait valoir que le premier ministre de l’État du Bihar, Nitish Kumar, lui avait personnellement signifié son opposition à la tenue de tels essais en champs. Cette décision du ministre de l’environnement va à l’encontre de celle du ministre indien de l’Agriculture, ce dernier ayant demandé au représentant du Bihar de revenir sur sa position [2]. Jairam Ramesh indique également avoir introduit dans la procédure d’autorisation un délai de réponse d’un mois donné aux États concernés par des demandes d’autorisations d’essais en champs pour que ces derniers signifient leur accord ou refus. Le GEAC est sous la tutelle directe du ministère de l’Environnement, le ministère de l’Agriculture ayant un rôle consultatif par rapport aux décisions du GEAC.

Informations pratiques

du lundi 2 avril 2012 à partir de 11H21 au 0000 jusqu'à 00H00
-