INDE - Kerala sans OGM, quelles réalités ?

Dans le débat sur l’Inde et les PGM, l’exemple de l’Etat du Kerala revient assez souvent. Car le Kerala est un Etat déclaré sans OGM depuis 2007, dans un pays où les cultures de coton transgénique sont fortement controversées. Si le Kerala ne dispose pas de cultures de coton, comme nous l’a affirmé Devinder Sharma, Président du forum indien sur les biotechnologies et la sécurité alimentaire, son moratoire est intéressant car il porte également sur les essais en champs de PGM. Et dans ce domaine, les aubergines ou riz GM pourraient se retrouver au Kerala. Fin 2008, le ministre de l’Agriculture du Kerala réaffirmait le refus d’autoriser des essais en champs de PGM afin de protéger les variétés locales, objets d’exportations vers l’Europe, rappelant que la décision d’interdire les essais en champs de riz basmati transgénique dans une région cultivant ce riz allait dans le même sens [1]. Ainsi, le Kerala a déjà refusé plusieurs essais en champs sur son territoire en 2007 pour du riz transgénique [2] et en 2008 pour toutes cultures [3]. En 2009, le gouvernement de l’Etat a même mis en place un programme de développement de 100 conseils de village afin qu’y soient discutées les méthodes agricoles adaptées à la région, notamment pour limiter le possible futur développement de cultures transgéniques [4].