INDE - Echec du coton Bt

Une étude (1), réalisée dans l’Etat de l’Andhra Pradesh dans 87 villages des districts du Warangal, Nalgonda et Adilabadand Kurnool et conduite sur trois ans par le Dr. Qayum, ancien directeur de l’agriculture de l’Andra Pradesh, et K. Sakkhari, qui a travaillé pendant trois ans à l’ICRISAT (organisme de recherche, membre du CGIAR, qui promeut la recherche biotechnologique), conclut que le coton Bt est un échec et cela à tous niveaux : rendements, coût de culture, résistance aux insectes. L’étude démontre que la moyenne sur trois ans des rendements est inférieure de 8% pour le coton Bt alors que les coûts sont de 12% plus élevés. La moyenne des bénéfices pour l’agriculteur au final est donc pour le coton Bt de 60% moindre que pour le coton non Bt. Le directeur de Deccan Development Society, qui a financé l’étude, rappelle que Monsanto-Mahyco a commandé des études - réalisées par des agences commerciales et non par des scientifiques - qui affirment que les agriculteurs de l’Andra Pradesh ont quintuplé leur gain grâce au coton Bt. Une coalition réunissant 140 ONG indiennes a demandé au gouvernement de l’Etat de tout faire pour stopper la vente de semences de coton Bollgard (Bt - autorisé en avril 2002 en Inde) pour la prochaine saison qui commence, qu’il ordonne une enquête judiciaire sur le fait que des agences officielles ont masqué la vérité en faveur de Monsanto-Mahyco, que ces entreprises indemnisent les petits agriculteurs et qu’un moratoire de 5 ans soit décrété sur les cultures transgéniques.

1, “Bt Cotton in Andhra Pradesh : a three year assessment”, avril 2005, 54p.
http://www.ddsindia.com/press_relea...