INDE - Développement de Delta Pine & Land

Delta Pine & Land a décidé d’investir commercialement le marché indien du coton [1]. Interrogé par Inf’OGM, R. Greene, vice-président du Département de Développement International, a précisé que l’entreprise commercialisera dans ce pays des variétés hybrides ainsi qu’une variété transgénique VipCot [2], propriété de Syngenta dont DPL a acheté les droits en août 2004. En retour, un paiement des licences et une part des bénéfices reviendront à Syngenta. Il est intéressant de noter que DPL qui utilisait auparavant la technologie Bollgard de Monsanto, dont elle est une filiale, a souhaité acquérir une autre technologie, propriété de leur concurrent. La raison de ce changement de technique n’a pas été dévoilée mais l’Inra note que plusieurs échecs dans la protection des plantations de coton ont eu lieu dans le sud des Etats-Unis [3].... Cette plante exprime la protéine Vip (Protéine Végétale Insecticide), qui cible les lépidoptères et est issue de la bactérie Bacillus thuringiensis. R. Greene a ajouté que ni DPL ni sa filiale indienne créée en 2004, Deltapine India Seed, ne travaillent sur des semences Terminator, celles-ci étant interdites en Inde (cf. Inf’OGM n°69). L’entreprise va mettre en place une nouvelle ferme d’expérimentation de variétés de coton, sur une zone de 30 ha dans l’Etat du Punjab, en plus de celles existantes dans l’Andhra Pradesh et le Maharashtra.