INDE - Des brebis intoxiquées par le coton Bt ?

Le comté de Wrangal (Andhra Pradesh) est le lieu d’un phénomène encore inexpliqué : la mort de 1 820 brebis qui ont brouté les restes de culture de coton Bt. Les éleveurs ont alerté les autorités fédérales. En l’absence de réponse, le syndicat des éleveurs a conduit son enquête, avec des agronomes du Centre pour une Agriculture Durable et des vétérinaires de l’Etat [1]. Il conclut, après interview d’éleveurs et d’agriculteurs dans quatre villages, que la mort de ces brebis est très probablement due à une intoxication très forte et demande une enquête approfondie et un moratoire sur les cultures de coton Bt en attendant les résultats. Les premières données recueillies montrent que 25% des agneaux et brebis jusqu’à deux ans ont développé rapidement des symptômes inquiétants (nez pris, diarrhée, urine rouge, etc...) et sont morts dans les 5 à 7 jours après mise aux champs. Des autopsies pratiquées à la clinique vétérinaire gouvernementale, mais non rendues publiques, ont révélé des tâches noires dans les intestins et le foie et des canaux biliaires élargis. L’assistante du Directeur de l’hôpital aurait déclaré aux éleveurs que ces symptômes étaient probablement dus au broutage de feuilles et boules résiduelles de coton Bt et qu’elle avait déjà observé ce phénomène. A l’équipe conduisant l’étude, elle a tempéré son propos en expliquant que les agriculteurs utilisaient également d’autres insecticides et herbicides qui pourraient être la cause de ce phénomène. Contacté par Inf’OGM, un des auteurs de l’étude a cependant expliqué que la dernière utilisation de pesticides sur ces champs datait d’un mois avant la récolte et que les agriculteurs n’avaient pas pour habitude d’utiliser des insecticides contenant du Bt les années précédentes. Or, la seule nouveauté était l’introduction du coton Bt.