HONG-KONG - Sondage favorable au "sans OGM"

D’après un sondage (réalisé auprès de 1000 personnes, par l’Université Chinoise de Hong-Kong), les habitants de Hong-Kong souhaitent que les supermarchés soient contraints d’indiquer la présence d’OGM car ils sont 71% à vouloir pouvoir choisir des aliments exempts d’OGM et 60% se disent prêts à payer un surplus de 10% pour des ingrédients certifiés sans OGM. Par ailleurs, la prise de conscience de l’existence d’OGM est passée à 86% contre 58,5 en 1999.

Communiqué de Greenpeace, 4 mai 2002