HAWAï - La papaye GM contamine

Parallèlement au rapport de Greenpeace sur les exportations de papayes GM d’Hawaï (cf. Inf’OGM n°75), une autre étude [1] montre que les semences non GM de papaye de l’Université d’Hawaï sont contaminées. Hawaii Seed (anciennement GMO Free Hawaii) a acheté trois lots de semences dont l’un s’est révélé transgénique après analyse. En 2004, Hawaii Seed avait déjà informé l’Université de l’existence de contamination, ce que l’Université avait nié. Selon Hawaii Seed, l’Université continue à vendre des semences GM non identifiées comme telles. Le Dr H. Valenzuela de l’Université d’Hawaï s’est déclaré “soucieux du fait que les variétés traditionnelles de papayes continuent à être l’objet de telles contaminations. Cela prouve à quel point il est difficile de contenir la pollution génétique [...]. Il est surprenant que l’Université ait été prévenue depuis si longtemps et n’ait toujours rien fait".